Un volcan singulier

Le réveil du volcan

Soudain, la nature danse. La terre, l’eau, l’air et le feu fusionnent et les sensations se décuplent. Au milieu des flammes, une sensation de fraicheur. Le volcan explose, c’est le réveil du volcan. La force des 4 éléments révèle un majestueux domaine.

Château Beaulieu, une promesse de sensations fortes.

Osez, vivez, intensément.

Un terroir basaltique

« Le sol composé de basaltes signe les vins de Beaulieu d’une façon totalement unique. Il apporte une fraicheur continue, du fruit et ce côté solaire typique de la Provence. Ce sol, rare, est un véritable atout car il retarde de 3 semaines la maturité des raisins par rapport aux vignobles voisins » Michel Fabre.

Nous utilisons cet élément puissant que la nature nous a donné pour faire ressortir le meilleur de notre vignoble.

Le basalte, cette roche si particulière, contient naturellement une grande quantité de magnésium et de fer. Ces oligo-éléments sont propices au développement de la vigne et à la qualité du raisin.

Cette ressource puissante qu’offre la nature permet d’exploiter au maximum le potentiel du vignoble afin de produire un vin original de qualité.

Les parcelles de basalte, localisées sur les plus hauts plateaux de la propriété, sont propices à l’épanouissement optimal des cépages rouges utilisés ensuite pour l’élaboration de nos rosés. Ces parcelles situées à distance idéale des bois et haies naturelles sont ventilées en permanence, garantissant ainsi aux vignes une maturation maximale.

Le vignoble est majoritairement composé de sols basaltiques constitués de fossiles et de roches apportant pureté et structure à nos vins.

Les sols plus profonds et plus argileux des parcelles situées sur l’épicentre du volcan ajoutent à cela de la finesse et de la fraîcheur.

De ce sol basaltique propre au Château Beaulieu, pourvu de rares propriétés, naissent des vins inimitables, invariablement frais et intenses.

Une histoire

Depuis plus de deux mille ans le vignoble de Beaulieu prend source dans le cratère du volcan éteint de la Trévaresse, le seul et unique de Provence. Ses 165 hectares de vignes s’épanouissent au cœur de celui-ci. L’existence de ce volcan est reconnue de longue date, puisqu’elle est signalée dès la fin du XVIIIe siècle par H. de Saussure, un des premiers homme à entreprendre l’ascension du Mont-Blanc. Il consacre un chapitre entier au volcan de Beaulieu dans son ouvrage « Voyage dans les Alpes (1782) ».

Il y a 17,5 millions d’années, une première éruption explosive remplie de lave l’ancien cratère de forme ovale. Ce volcan “en creux” d’une superficie de 2 à 3 km subira de multiples et violentes explosions. Celles-ci créeront alors un cratère de 200 mètres de profondeur.

Le volcan a connu une première éruption ayant formé un premier lac de lave à l’intérieur du cratère. On y trouve aujourd’hui la roche du côté Ouest de ce cratère au milieu des vignes. Il s’agit d’un basalte très foncé riche en nodules de péridotite altérée. Ce spécimen de basalte noir est une roche provenant du manteau terrestre qui est essentiellement composés d’olivine, cristaux de couleur jaune-vert. Ceci prouve que le magma a une origine encore plus profonde.

Plus tardun deuxième lac de lave a été formé sur la partie Est du cratère, il s’agit cette fois d’une roche entièrement cristallisée. Les derniers signes de l’activité volcanique, alors que le lac de lave terminait sa solidification, se manifestent par l’arrivée de gaz qui se condensent en gros cristaux dans des fissures et donnent une roche filonienne. Ce volcan, aujourd’hui éteint, continue d’exister à travers ce terroir et ces sols qu’il a laissé derrière lui, et qui offre à nos vignes une typicité à part.

Domaine de Beaulieu

CD14C Route de Beaulieu – Rognes

+33 442663874

Langue

FR // EN

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.